Imprimer cette page

213 Z - Fonds Gustave Stoskopf

Fermer le formulaire de recherche

sommaire

 

Présentation du fonds

-+
  • Introduction

    Ce fonds a été produit dans le cadre des activités de Gustave Stoskopf, notamment concernant le théâtre alsacien.

  • Nom du producteur

    Gustave STOSKOPF

  • Présentation du producteur

    Gustave Stoskopf, né à Brumath (Bas-Rhin) le 8 juillet 1869 dans une famille de tanneurs et décédé dans la même ville le 6 décembre 1944, est un artiste-peintre et un dramaturge, notamment une très grande figure du théâtre alsacien. Il suivit les cours de l'Académie Julian, puis de l'Académie Royale de Munich et fit la connaissance de nombreux jeunes artistes alsaciens tels Charles Spindler et Léon Hornecker. D'ailleurs, ils décidèrent de se réunir régulièrement à la Mehlkischt, une ancienne boulangerie devenue caveau à vins qu'ils transformèrent en cabaret. En 1898 fut donnée la première représentation de D'r Herr Maire (Monsieur le Maire), satire écrite par Gustave Stoskopf sur le monde de la politique municipale qui remporta un succès considérable et fut représentée à Paris en 1904. Son œuvre fut distinguée par le Prix du Patrimoine Nathan Katz en novembre 2008 et fut nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1931. Il fit également partie du Cercle de Saint-Léonard à l'origine de la fondation du Musée Alsacien de Strasbourg. Il est le père de l'architecte Charles-Gustave Stoskopf. En 1909, il préside au lancement de la Strassburger neue Zeitung. Avec un tirage de 45 000 exemplaires, il devint rapidement le premier titre de la presse régionale. Gustave Stoskopf en assure la direction tandis que S. Rosenthaler et René Schickelé en sont successivement les premiers rédacteurs en chef, entourés de collaborateurs de premier plan (Otto Flake, Ernst Stadler, Charles Frey, Theodor Heuss, Emma Muller). Il assure tout au long des années 1920 et 30 plusieurs responsabilités locales : président-directeur du théâtre alsacien de Strasbourg et du syndicat des théâtres alsaciens jusqu'en 1940, il est également vice-président jusqu'en 1929, puis président de la Société des artistes indépendants d'Alsace, ou encore président de la Société des écrivains d'Alsace et de Lorraine de sa fondation en 1927 à 1944. Il se consacre en outre à Radio-Strasbourg, dès sa création en 1930, où il assure de nombreuses soirées dialectales alsaciennes jusqu'en 1939. Gustave Stoskopf entreprend parallèlement une galerie de portraits de paysans alsaciens, qui ont fait sa notoriété et qui sont aujourd'hui visibles dans les collections des musées de la Ville de Paris, de Strasbourg, Colmar, Mulhouse, Fribourg-en-Brisgau, Karlsruhe, Darmstadt.  ...  

  • Modalités d'entrées

    Ces documents produits par Gustave Stoskopf ont été donnés par son fils Nicolas Stoskopf à la ville de Strasbourg en 2012.

  • Modalités d'accès

    Les documents sont communiqués selon les modalités prévues par le Code du Patrimoine et par les dispositions du règlement de la salle de lecture.

  • Langue et écriture des documents

    français