Les documents du mois


Aux petits soins pour nos chers quatre pattes

Tonte de chien, années 1930, 1 OS 838. (jpg - 785 Ko)
Bain pour chien, années 1930, 1 OS 839. (jpg - 796 Ko)
Salle d'attente des chiens, années 1930, 1 OS 940 (jpg - 1197 Ko)

Bains pour chiens, dans les locaux des bains municipaux, boulevard de la Victoire.

Le grand établissement municipal de bains à Strasbourg offrait de larges prestations à la population : bains de natation, espace bien-être, bains russes-romains, bains médicinaux,… sans oublier Les installations de bains en baignoire pour tous ceux qui ne bénéficiaient pas de salle d’eau dans leur logis, ce qui était encore un luxe à Strasbourg au début du XXème siècle.

Les propriétaires de chiens pouvaient venir avec leur fidèle compagnon, l’établissement assurait une garde dans « le bain aux chiens (entrée rue des Bains) moyennant payement de la redevance prescrite ». Le montant de cette redevance était fixé à 0.30 francs / heure, pour une durée maximale de 2 heures. On y trouvait également « l’occasion de faire laver et tondre les chiens ». De plus, une étuve à air chaud servant de séchoir, garantissait « aux quadrupèdes de sortir bien secs et sans risques de se refroidir après le bain ». Ces installations se situaient à côté de la chaufferie de l’établissement.

40332 bains de chiens ont été enregistrés entre 1910 et 1918.

1085  « tondages » entre 1910 et 1918.

Sur la même période on relève 792 000 bains de baignoires et quelques 1 905 012 entrées pour les bains de natation.

Sources BRA 391, BRB 5782, BRB 5794 et 5795