Thierry Hatt : Strasbourg, Neustadt, Conseil des XV et Orangerie, de la plaine inondable à la ville (XVIIIe-XXIe siècles)

Thierry Hatt était professeur agrégé de géographie au Lycée Fustel de Coualnges, ainsi que chercheur en histoire urabaine et civilisation. 

Son travail, présenté ici, s'inscrit dans un projet commencé en 2003 : celle de la construction d'un système d'information géographique historique de la ville de Strasbourg et de sa banlieue. Ce travail consiste à empiler en couches le plus grand nombre possible de cartes et plans de la ville pour en tirer des enseignements historiques. 

 (jpg - 40 Ko)

Présentation de la recherche

A travers le travail de Thierry Hatt, nous présentons ici, une étude de l’urbanisation de la nouvelle ville impériale allemande après son annexion par le Reich en 1871,  en mettant particulièrement l’accent sur les quartiers du Nord-Est, le quartier dit de « l’Orangerie » et celui 5 du conseil des XV (Figure 160, repérage des principaux quartiers).

Avant 1870 l’espace autour des fortifications n’est pas urbanisé, la banlieue agricole est très peu bâtie, sous forte contrainte militaire. La propriété foncière est complexe, juxtaposition de statuts très différents, de propriétaires aux objectifs eux aussi très dissemblables. On constate une évolution spéculative récente, antérieure à 1880. Comment la ville a-t-elle gérée cette situation compliquée ?

 


Les sources

Les sources cartographiques à Strasbourg sont très abondantes. Elles émanent des services de la ville, du cadastre, de la planification du bâti, de l’Etat civil et militaire, des Ponts et Chaussées, de la préfecture etc.


Plusieurs institutions détentrices d’archives ont été mises à contribution : les Archives de la ville et de l’Eurométropole de Strasbourg, les Archives Départementales du Bas-Rhin, la Direction régionale des Affaires Culturelles Grand-Est à travers le SRIP, la Bibliothèque Nationale Universitaire, le Service Historique de la Défense à Vincennes etc.


Pour l’ensemble de la cartographie un fond de qualité servant de référence est disponible en système IGN Lambert 93, RGF93 CC48 : le fond cadastral de Strasbourg mis à jour régulièrement. Ces données, disponibles à travers des interfaces remarquables, sont réutilisables dans le cadre de la licence ouverte Etalab.