Actualités


Support papier feuilleter l'histoire

Du 14/05/2018 au 29/06/2018 Exposition en cours

Après avoir été présentée à Sofia du 15 mars au 15 avril 2018, les Archives de la Ville et de l'Eurométropole accueillent du 14 mai 2018 au 29 juin l'exposition "SUPPORT PAPIER Feuilleter l'Histoire" organisée par l'association Trafic d'Art.

« Support Papier, Feuilleter l’Histoire » Un projet européen

Un projet artistique en accompagnement des festivités de la présidence de la Bulgarie du Conseil de l’Union Européenne ainsi que dans le cadre des festivités de la fête de l’Europe à Strasbourg et de l’année Gutenberg.

L’Association Trafic d’Art: Un projet artistique

L’association Trafic d’Art de Strasbourg (en partenariat avec Advertising Artists de Sofia) a imaginé ce projet réunissant 20 artistes (10 Strasbourgeois et 10 Sofiotes) autour de ce matériau universel qu’est le papier. L’association a demandé aux artistes de traiter de la question de la place du papier dans le processus créatif et historique, et par là même de s’interroger sur la place qu’il occupait hier et sur celle qu’il occupe aujourd’hui dans une société de plus en plus dématérialisée et interconnectée.

Le Papier : Une révolution technologique

Le papier a été inventé en Chine il y a plus de 2000 ans, et cette invention reste encore à ce jour, malgré tous les apports de la modernité, la plus grande et la plus retentissante innovation technologique de l’histoire de l’humanité.

Il est progressivement importé en Europe via la Sicile et l’Espagne, ainsi que par la Bulgarie à travers la route de la soie. Léger, résistant, polyvalent et peu couteux, le papier est à l’origine d’un essor culturel extraordinaire en permettant le développement, et surtout la diffusion, de l’écrit, de l’image, et donc de la connaissance.

Artistes participant au projet

Alain Allemand • Bill Noir • Ivo Bistrichki • Elisabeth Boundjolova-Thallauer • Natacha Caland • Alain Eschenlauer • Kossara Guergieva • Jorras (Gueorui Gueorguiev) • Didier Kiefer • Tsvetislava Koleva • Christophe Meyer • Dessislava Mineva-Carbone • Svetlana Mircheva • Régis Pirastru • Elise Planhard • Pierre Roesch • Danièle Schiffmann • Ralitsa Stoïtseva • Stella Vassileva • Miglena Yoncheva-Nikolova

 

Artistes invités au projet: Valentina Petrova • Patrick Bogner

Les partenaires de l'exposition

L'exposition est complétée par une présentation pédagogique sur le papier, l’écrit, la cartographie, les herbiers et l’imprimerie, réalisée à partir des fonds des Archives de Strasbourg, du Fonds patrimonial de la Médiathèque André Malraux de Strasbourg, des échantillons provenant de Blue Paper et d’Arches, du fonds de la Faculté de Géographie, des collections de l’Herbier de la Faculté des Sciences de la Vie, Université de Strasbourg, du fonds du Musée du Papier Peint, des archives des D.N.A., des collections de la galerie l’Estampe et des ouvrages de la librairie Kléber.

Les soutiens

Représentation Permanente de la République de la Bulgarie auprès du Conseil de l'Europe, Lieu d'Europe, Ville et Eurométropole de Strasbourg, Lycée Gutenberg, Crédit Mutuel, Rougier&Plé, Culture Bulgare à Strasbourg

Les organisateurs

A Strasbourg, l’association Trafic d’Art représenté par Monsieur Alain Eschenlauer

https://sites.google.com/site/associationtraficdart/    traficdart@orange.fr

A Sofia, ADVERTISING ARTISTS représenté par Monsieur Svetlin Stoev

http://www.advertisingartists.eu/       s_stoev@sinergiabg.eu

Une exposition sur le papier conçue par les Archives pour le public scolaire

Visuel de l'exposition pédagogique des Archives

En huit panneaux illustrés et une quinzaine de documents originaux sous vitrine, les Archives de Strasbourg proposent au public scolaire de découvrir l’histoire du papier, de son importation à Strasbourg vers 1260 jusqu’à nos jours, en passant par la révolution de l’imprimerie au milieu du XVe siècle.

Après avoir expliqué l’origine du papier et son rôle comme support d’écriture, l’exposition présente les nombreuses étapes de sa fabrication. Elle rappelle la révolution que constitue l’invention des caractères typographiques par Gutenberg, celle-ci faisant exploser la demande de papier en Europe. Elle s’intéresse ensuite au contrôle de l’imprimerie et du livre par les autorités, ainsi qu’aux enjeux des échanges et du commerce du papier. Elle évoque le développement de techniques de fabrication plus rapides, la création de nouveaux types de papier, les différentes utilisations qu’on peut en faire, et les recherches qui ont abouti à la définition d’un format normalisé pour les feuilles de papier. Elle conduit enfin le visiteur à s’interroger sur l’importance de la consommation de papier et son avenir dans un monde marqué par la révolution numérique actuelle.