Luther 1517

A l'occasion des 500 ans de la Réforme, les Archives vous proposent une petite exposition pédagogique en cinq parties, agrémentée de documents d'archives, de panneaux explicatifs, de textes avec transcriptions, d'une chronologie et de cartes. 

 (jpg - 102 Ko)

Le 31 octobre 1517, Martin Luther diffuse 95 thèses ou propositions théologiques en vue d’une dispute universitaire. Ces 95 thèses mettent en cause plusieurs points de doctrine qui portent essentiellement sur le pardon des péchés et l’autorité de l’Église. Luther pense que le pardon est accordé par Dieu, gratuitement, sans que l’homme puisse l’obtenir par ses actions, sinon en montrant un esprit de repentance sincère.
Très vite, les idées de Luther trouvent un écho favorable. Elles remettent en question la plupart des pratiques religieuses : vie monastique, état clérical, pèlerinages, pratique des sacrements (sauf le baptême et la sainte Cène), prières pour les défunts...
Martin Luther est condamné en mars 1521 à la diète de Worms par l’empereur Charles Quint et excommunié par le pape Léon X. Mais il est protégé par l’Électeur de Saxe. Dans les années qui suivent, il traduit la Bible, précise sa pensée, publie, prêche, écrit à ses partisans.
La diffusion des idées de Luther, rendue possible par l’imprimerie, est très rapide. Dès 1523, Matthieu Zell les reprend dans ses prédications à la cathédrale de Strasbourg. Les autorités municipales, conduites par Jacques Sturm, soutiennent les réformateurs. Martin Bucer, un ancien dominicain, devient leur chef de file et introduit diverses dispositions relatives à la discipline, à l’organisation de l’Église et au culte. En 1529, la « messe latine » est abolie, les couvents sont pour la plupart fermés : Strasbourg est devenue une ville protestante.


Exposition destinée principalement aux scolaires du second degré

Jusqu'au 30 juin 2017, en salle de conférence

Animations pour le jeune public : voir rubrique Action éducative

Visites libres par le grand public :

Il est préférable de téléphoner aux Archives avant votre déplacement afin de vérifier l'accès à l'exposition ; la salle de conférence pouvant parfois être empruntée par des services pour des réunions de travail. Visites possible en présence de classes.



Donnez-nous votre avis sur l'exposition

Votre avis compte pour nous ! N'hésitez pas à nous faire part de vos questions ou remarques.

Avis des utilisateurs : 0/5 (0 avis)

Lire aussi

Les 140 ans de la CTS

Réservez une visite pour un groupe d'adultes

Archives de la Ville et de l'Eurométropole de Strasbourg

  • 32, avenue du Rhin 67076 Strasbourg cedex
  • 03 68 98 51 10
  • 03 68 98 56 14
  • Réservez en ligne